Atelier de culture urbaine

affiche_recto_partistique.jpg

Atelier de culture urbaine

Descriptif de l’action :

Cette action vise le public de jeunes garçons et filles de la tranche d’âge de la mission de prévention spécialisée, 12/25 ans, sur le quartier J Prévert à saint Genis et alentour , en leur proposant de participer à des ateliers artistiques diversifiés, afin d’initier les plus jeunes 12/16 ans à des pratiques tels que les percussions brésiliennes, le Hip-Hop, le Graff et le Rap en s’appuyant sur les compétences des jeunes majeurs du quartier ayant déjà une expérience dans ces domaines.

Ces ateliers co-animés par un éducateur et un jeune majeur, déjà compétent dans le domaine et ainsi valorisé, seront un outil de médiation éducative pour favoriser l’estime de soi des adolescents en valorisant leur potentiel créatif et leurs compétences artistiques, et auront pour finalité de préparer des démonstrations et ateliers d’initiation de culture urbaine lors d’un temps festif en avril organisé sur le quartier.

Les objectifs :

  1. Encourager la participation des jeunes à la mise en place des actions sur leur quartier, leur permettant de franchir les obstacles qui inhibent leur prise d’initiative.
  2. Permettre à ces jeunes de s’exprimer et d’expérimenter différentes activités culturelles afin de soutenir leur estime de soi en faisant émerger un potentiel artistique.
  3. Créer une dynamique d’entraide et de transmission entre les jeunes de différentes tranches d’âge.
  4. Soutenir les jeunes majeurs dans la formalisation de leur pratique culturelle en se structurant en association et valoriser celles déjà crées.
  5. Favoriser le lien intergénérationnel et interculturel, la mixité et le mieux vivre ensemble des habitants du quartier en les impliquant dans la co-organisation d’une fête de quartier « Culture urbaine et métissée » sur le quartier J Prévert à Saint Genis

A quel (s) besoin (s) répondent-ils ? :
L’absence d’action de proximité où les jeunes puissent directement se sentir concernés, leur proposant de faire des découvertes d’activités fédératrices.

  •  Besoin de favoriser l’expérimentation d’activités culturelles : musiques, danses et créations artistiques.
  •   Besoin de soutien et de valorisation des jeunes majeurs ayant déjà une pratique artistique qu’il souhaite faire valoir.
  •   Besoin de favoriser et consolider le vivre ensemble par le bais de l’interculturalité.
  •   Besoin d’échanges intergénérationnels sur les quartiers.

Qui a identifié le besoin (l’association, les usagers…) ? :
Ces besoins ont été identifiés par les éducateurs en prévention spécialisée auprès des jeunes eux-mêmes, et des mères de famille du quartier, et sont également relayés par le Conseil Citoyens du quartier.

Description de l’action

1ère phase de l’action :
A partir de novembre 2018, les ateliers d’initiations pour les jeunes de 12/17 ans seront mis en place dans différents domaines artistiques en s’appuyant sur les compétences des jeunes majeurs pratiquant déjà la discipline, et les associations du quartier, telles que « Street résistance » notamment pour l’initiation au Hip-Hop.

Ces ateliers seront co-encadrés par un éducateur et un jeune majeur compétent dans la discipline qui serait rémunéré dans le cadre d’un chantier éducatif en qualité d’intervenant artistique, selon quatre axes :

  • Atelier percussions brésiliennes : Initiation à un instrument de musique et à la notion de rythme / Travail d'écoute collective, des jeux coopératifs et de conscience de sa place dans le groupe.
  • Atelier RAP : Travail sur l’écriture de texte de chanson, sur la capacité d’expression de chacun et de mise  des idées en mots / Travail sur l’implication personnelle dans une création collective.
  • Atelier Hip-Hop : Travail d’expression corporelle, où le corps est mis en scène et exposé au regard de l’autre / Travail sur l’image de soi et le respect de l’autre.
  • Atelier GRAF : Initiation à la technique d’expression par l’art graphique / Travail sur la conceptualisation et l’esthétisme.

Ces quatre ateliers débuteront après les vacances scolaires d’automne  par une séance d’une demi-journée pour chaque atelier avec explication sur le projet impliquant les jeunes dans l’organisation d’un temps festif sur le quartier debut avril. Ils se poursuivront par des séances de deux heures de novembre à mars sur les mercredis après-midi dans la salle jean monnet pour les ateliers exigeant de l’espace (Hip-Hop et percussions) et les jeudis sur les temps d’accueil entre 16h et 19h dans notre local au 28 rue de pouilly pour les ateliers d’écriture et d’expression graphique, à raison d’une semaine sur deux chacun.

Des temps de regroupement sur des demi-journées des différents ateliers auront lieu courant février et mars, afin que les jeunes puissent mettre en commun leur expérience et partager les créations déjà réalisées. Il s’agira pour les jeunes de s’autoévaluer afin que leur prestation dans chaque discipline puisse être affinée lors des séances du mois février (selon la même configuration de Mars).

Au total dix séances pour discipline seront proposées en vue que chaque groupe soit prêt pour présenter une représentation lors de la fête sur le quartier venant finaliser le projet.

2éme phase de l’action :
En mars, des temps spécifiques seront aussi prévus pour impliquer les jeunes dans l’organisation de la fête, l’élaboration d’un support de communication (création d’une affiche pour annoncer la fête…) et dans les démarches pour réunir le matériel nécessaire.
Les habitants seront également invités lors d’une réunion préparatoire et leurs initiatives seront soutenues.
Le Conseil citoyen, l’association comorienne du quartier, et toutes les autres associations du quartier seront mobilisés pour des stands de restauration multiculturelle ou autres propositions de leur part.

Au mois d’Avril, les jeunes seront acteurs de l’organisation du temps festif sur le quartier J Prévert à la la salle Boby Lapointe, venant clore leur implication dans les ateliers :

  • Dans un premier temps, les spectacles «  démos » préparés par les jeunes lors des ateliers musicaux et de danse seront successivement présentés au public, et les créations graphiques seront exposées.
  • -Dans un deuxième temps, des initiations tout public de percussions afro-brésiliennes, RAP, Graff, danse Hip-Hop seront proposées par les jeunes initiés à ces pratiques artistiques, afin qu’ils puissent faire partager leurs différentes expériences, soutenus par les intervenants dans le domaine.

En parallèle, des stands de restauration seront tenus par les membres du Conseil citoyens et autres associations ainsi que par les habitants du quartier afin d’offrir à tous une dégustation de spécialités multiculturelles. Lors de ce temps festif, les habitants de toute génération pourront découvrir le potentiel artistique des jeunes du quartier et apporter leur propre contribution afin de susciter une rencontre conviviale pour favoriser un changement de regard de part et d’autre. Ces initiations permettront à ces jeunes qui ont bénéficiés d’expérimenter ces activités culturelles et leur donner envie de s’impliquer dans une dynamique en poursuivant ces pratiques artistiques.

Robério Feitosa

Educateur de prévention Spécialisé

ADSEA01

affiche_verso_partistiquee.jpg

affiche_verso_partistiquee.jpg, par servicecommunication